lundi 27 juillet 2009

Les Coups de Coeur royaux




Qui va rassurer Tounet?

Mouminisée par ma soeur, fan de Tove Jansson, j'ai pu découvrir ce magnifique album de l'immense illustratrice et femme de lettres finlandaise. Il présente le parcours d'un petit selve qui apprend à dépasser ses peurs. Ce petit récit initiatique plein d'optimisme permet de (re)découvrir l'univers particulier de Tove Jansson : on y retrouve des filigondes, le Renaclerican (Pipo), La Mume ainsi que d'autres créatures de l'univers mouminesque (par contre Moumine et sa famille manquent à l'appel) et surtout le style graphique de l'auteur, reconnaissable entre tous. Jouant sur les contrastes, la dessinatrice parvient à montrer les états d'âme du petit héros d'une façon efficace : représenté en noir et blanc, il s'oppose aux autres personnages qui évoluent dans un univers aux couleurs vives.
Ce livre est hélas indisponible en français de nos jours, mais vous pouvez vous le procurer dans une bibliothèque : je vous vous conseille vivement de l'emprunter!
Par ailleurs, pour découvrir l'univers mouminesque rendez-vous sur le blog de Pikku Mii, peu mis à jour mais de qualité :
http://pikkumii.blogspot.com/

Edit: Cet album a été retraduit depuis la publication de cet article, sous le titre : "Qui va rassurer Tibou?"

4 commentaires:

Faustine a dit…

Qui va rassurer faustine et lui dire que le blog de Piku Mii sera de nouveau mis à jour ???

Aurore a dit…

j'aime beaucoup l'illustration dans le noir. J'ai une photo à t'envoyer en passant

Anonyme a dit…

Vous n'avez apparemment pas vu la nouvelle traduction de cet album, "Qui va rassurer le tibou?", chez P'tit Glénat, 2009, paru en même temps qu'un autre album pour enfants inédit en français, "Que crois-tu qu'il arriva? L'histoire de Moumine, Mumla et Petite Mu"...

La Reine Camomille a dit…

Si, si au contraire, j'ai ces deux livres. Mais ils sont sortis quelques semaines après que j'ai publié cet article. Je pense qu'ils sont sortis vers la rentrée (août/septembre 2009) et mon article date de juillet.